Linux & système

Linux & administration système

Fil des billets - Fil des commentaires

Raspberry PI et écrans VGA : Une solution à moins de 10 Euros

dhmi-vga.jpg

La Raspberry Pi, c'est bien sauf que l'on a pas toujours sous la main l'écran HDMI en 1080p qui va bien, et que taper la télé familiale pour faire du développement, à la longue risque que sérieusement dégrader le WAF (Wife Acceptance Factor) et même le CAF (Childrens Acceptance Factor).

Le seul autre connecteur vidéo étant du video composite, et étant carrément inexploitable, j'ai cherché et trouvé une solution permettant d'utiliser un écran VGA au rebut...

Lire la suite...

Faire en sorte que Midnight commander (MC) garde la mémoire du répertoire courant sur ubuntu, debian ou Readynas de Netgear

MC sous OSXMidnight commander (mc) est un petit outil bien pratique qui fournit une interface à fenetre en mode texte comme le faisait Norton Commander sous DOS. Adapté à Unix, on peut faire avec la souris de nombreuses manipulations, copies, etc, sur les fichiers.

Sur Redhat ou Centos, Midnight commander garde trace du répertoire courant après sa sortie, ce qui est bien pratique. Par contre, sur Ubuntu, Debian, ou des systèmes utilisant Debian (comme le ReadyNAS duo de Netgear), lorsque l'on sort de mc, on se retrouve dans le répertoire dans lequel on était avant d'utiliser mc ce qui n'est pas très pratique.

La solution consiste à modifier ~/.bashrc afin d'ajouter la ligne suivant :

source /usr/share/mc/bin/mc.sh

Après délog et relog, mc mémorisera le répertoire de sortie... A noter que sur readynas, après activation de l'UTF8 français, mc bugge sérieusement en provoquant un saut de ligne dans l'affichage, qui empêche l'utilisation des menus déroulants.

Cela se corrige aisément, en mettant dans ~/.bashrc :

alias mc=LANG=us_US mc

Mais alors comment combiner les 2 hacks pour corriger le bug d'affichage ET mémoriser le répertoire d'appel de mc? Simple. Toujours dans le fichier ~/.bashrc, remplacer les 2 solutions précédentes par :

# fix mc
alias mc='LANG=us_US . /usr/share/mc/bin/mc-wrapper.sh'

MC fonctionne sur pratiquement tous les systèmes, y compris osx et windows. J'espère que ce truc vous aura été utile.

Monter un disque multimedia sur Linux Redhat Enterprise 4 / CENTOS 4 - "FAT: invalid first entry of FAT"

L'implémentation du système de fichier FAT sur certains disques multimedia est parfoi fantaisiste, au point qu'il en devient parfois difficile de monter certains périphériques ésotériques sur Linux pour cause de nom compatibilité FAT... On se retrouve alors avec des erreurs noyau de type : FAT: invalid first entry of FAT (0xffffff8 != 0xf00f800) - VFS: Can't find a valid FAT filesystem on dev sda4.

Mais les derniers noyaux 2.6 donnent la solution. Voyons comment la mettre en oeuvre sur des versions antérieures...

Lire la suite...

Installation d'une CentOS 5 sur un portable sans lecteur CD ou DVD à l'aide de PXE

Il est parfois dans la vie des moments ou rien ne va. Ainsi, lors d'une tentative d'installation d'une centos5 sur un ordinateur portable, j'ai pu constater que son lecteur CD était défectueux. Qu'à cela ne tienne, la carte réseau du portable supportant le boot PXE? nous allons l'installer en réseau... Au fait, la machine est un Acer 292WLMI, mais est en fait un barebone Compal CL51. J'ai également testé la me manip surun Xbook (Compal CL50) avec succès.

Lire la suite...

Serveur NAS Linksys Nslu2 : un serveur linux complet qui consomme 5 watts..

NSLU2

Avec un processeur Intel IPX 420 tournant à 266 Mhz (underclocké à 133 Mhz sur les anciens modèles), un peu de ram, un peu de flash, 2 ports USB pour brancher des clés ou disques durs USB et à moins de 80 euros, le NSLU2 représente un très bon investissement pour faire un petit système de stockage. D'autant que fidèle à ses habitudes, Linksys a publié les sources et que de nombreux utilisateurs se sont mis à customiser l'appareil pour en faire beaucoup plus qu'un nas: un serveur fonctionnant sous Linux... Découvrons ici les possibilités de l'appareil.

Lire la suite...

Téléphone VOIP Wifi 'white' (blanc) de Free: linux, telnet, navigateur & serveur web dans 50 grammes de technologie...

Free White

Pour 60 euros t'as plus rien??? Si, tu as un téléphone Wifi, connectable au réseau Wifi de free (freephonie) mais aussi à d'autres réseaux sans fil, et qui avec quelques manipulations et tweaks peut se transformer en un adorable gadget pour Geeks sous linux avec noyau 2.6, avec serveur telnet, ssh, web, et navigateur web graphique. Le must de la VOIP... Communément appelé 'white' ou 'blanc' par opposition au 'black' (noir) qui fait aussi GSM, ce téléphone ne fait que du Wifi. Et pour ceux qui veulent, il est toujours possible de développer des applications embarquées.... Voyons comment customiser ce produit...

Lire la suite...

Carte FOX : extension multi-fonctions

Une petite extension pour carte FOX permettant d'ajouter de nombreuses ressources...

Lire la suite...

Firmwares personnalisés et linux embarqué: la déferlante

Linksys NSLU2

Certains constructeurs de matériel n'hésitent pas à utiliser linux pour motoriser leurs "appliance". Ainsi, entre les lecteurs DVD, les routeurs, les serveurs NAS, il existe de nombreux produits qui fonctionnent avec Linux. Même si certains ne se plient pas tout à fait aux règles de publication du code source, qui vont généralement avec l'intégration de linux, les bidouilleurs de tout poils font leurs choux gras de ces matériels personnalisables à souhait...

Lire la suite...

Installation de Yam sur une Redhat Enterprise 4

Yam [1], développé par le prolifique Belge Dag Wieers[2], permet la création d'un repository Yum pour centraliser ses mises à jour de distribution Linux basée sur des RPM (fedora, Redhat Enterprise, etc.). Détaillons ici la mise en oeuvre pour Redhat Enterprise [3].

Notes

[1] Le site de Yam

[2] Le site de Dag Wieers’s

[3] D'après un excellent article de Gary Law en anglais situé ICI

Lire la suite...