Dis papa, c'est quoi un switcher?

SWITCHER: (souitchair) Se dit d'une personne qui vient d'abandonner lâchement son PC au profit d'un Mac...

Même si ce n'est pas tout à fait vrai qu' j'ai abandonné le PC, puisque j'ai toujours des machines sous XP, Seven, Ubuntu, Redhat, au moins je viens d'en ajouter une à ma collection : un Macbook pro 13''.

Voyons ici comment et pourquoi...

Permier billet d'une nouvelle série, celui ci inaugure une nouvelle rubrique sur le site : Le Mac et OSX..

Cela faisait longtemps que je lorgnais sur le Mac. Mais j'avais vraiment du mal à mettre ce prix dans une machine, car en comparant les caractéristiques je me rendais compte à chaque fois que pour la moitié du prix pn avait une machine équivalente dans le monde PC (du moins sur le papier).

Un Netbook comme mac ?

Tout a commencé avec une envie de Netbook. En surfant sur Internet, j'ai vu qu'il était possible d'installer OSX sur certains Netbook. Mon choix s'est porté sur un MSI Wind U100+, et après des heures de recherche et de documentation, j'ai trouvé tous les éléments pour installer Snow Leopard dessus. C'est bien sur rigoureusement interdit par Apple, mais j'avais fait cette expérience, plutôt pour voir.

OSX Snow Leopard nécessite moins de ressources que Windows !

Et là, excellence surprise. Sur un Atom à 1.6ghz et avec une carte graphique très limitée, ca tournait impec! D'autant plus impressionnant que dans le même conditions XP était plutôt asthmatique, et je n'ai même pas essayé Seven. Ubuntu, par contre fonctionnait bien. J'ai juste ajouté 512Mo de Ram (un total de 1.5Ghz) pour donner de l'air à OSX, mais ce n'était pas rigoureusement indispensable.

Le support logiciel était presque complet (support partiel de la webcam, pas du support des entrées audio, qu'elle soit externe sur jack intégré ou interne sur le micro de la webcam, et support du wifi par un logiciel annexe mais pas intégré au panneau de contrôle réseau). Mais ceci s'avérait suffisant pour travailler.

Le seul réel inconvénient est l'autonomie batterie. En effet, l'intégration d'OSX sur le Wind laisse à désirer sur la gestion d'énergie. Si le suspend to ram fonctionne bien lors de la fermeture du capot, le suspend to disk n'a jamais fonctionné. Dommage.... mais pas rédhibitoire. Il restait quand même possible de l'utiliser 1h30 avec la batterie 5 cellules.

Du coup, j'ai reformaté le disque interne, et viré le double boot XP/Ubuntu au profit de l'unique installation OSX.. C'est là que la décision de switcher a été prise.

Un temps de boot de moins de 60 secondes montre qu'on est dans des conditions de travail plutôt sympa...

J'ai utilisé cette configuration 2 mois,Dans ces deux mois, j'ai pu apprécier le fait d'avoir à la fois un système proche d'Unix avec tous les outils qui vont bien (ssh, GCC, etc..) et un environnement graphique super sympa, simple et réactif. Puis je me la suis faite voler... Bouhhhhh....

Macbook Pro :

A ce stade, l'expérience OSX Snow Leopard n'est avérée très enrichissante et plaisante. Un système simple à utiliser, fluide, et qui me laisse la main. En effet, Je suis toujours fou de rage quand le PC part d'une une boucle avec le sablier et fait des choses pour lui sans me laisser la main... Je ne 'ai pas acheté pour que Bill Gates joue avec, mais pour que je puisse l'utiliser.... Cette mésaventure ne m'est pas arrivée sur Mac..

Alors que faire, reprendre un Netbook et se contenter du support imparfait ou passer sur Mac?

L'une des principales surprises avec OSX et le Netbook a été la consommation processeur. Ceci m'a fait reconsidérer un point majeur qui m'a toujours bloqué dans le choix d'une machine : la comparaison de caractéristiques matérielle.

Il ne faut pas comparer un PC et un Mac uniquement sur les processeurs, la RAM et la carte graphique, car cela n'est pas exploité de la même manière. Apple étudie la consommation d'énergie, la dissipation thermique, et livre des machines sur lesquelles la vitesse du processeur n'est pas la meilleure sur le papier, mais son confort d'utilisation est réel. De plus, l'architecture interne de la machine n'est pas la même et n'a pas nécessairement les mêmes goulors d'étranglement. Ainsi, un processeur double cœur à 2.5Ghz sur un portable s'avère suffisant pour faire des taches complexes comme du montage vidéo, de l'enregistrement audio multipistes, etc... C'est pour toutes ces raisons qu'un Mac nécessite moins de puissance. Du coup, le rapport qualité prix, ou prix / puissance ne peut plus être évalué sur des comparaisons de caractéristiques, mais plutôt sur des comparaisons "d'expérience utilisateur".

A titre de comparaison, je dispose d'un portable MSI de gamer sur processeur Core i7 intel (4 coeurs hyperthreadés, soit 8 coeurs à 1.6 ghz), avec une carte graphique de folie et 6 Go de Ram, et à part dans les jeux 3D, l'expérience sous Windows 7 est décevante. Le système n'est pas plus réactif. Je préfère même mon Mac....

J'ai opté pour les derniers Macbook 13'' en 2.53Ghz / 4 Go de Ram / 250 Go de dur car :

  • Le boitier en alu est TRES robuste (au regard de celui du Macbook pas pro...)
  • Un niveau de finition hallucinant. Plein de petits détails super jolis / finis / classe. On a juste le sentiment de gouter la différence entre le prêt à porter et la haute couture, ou entre une voiture française et une allemande. C'est pas le même prix, mais cela ne joue juste pas dans la même cour ;).
  • Il est assez léger
  • L'écran 13'' est un bon compromis transportabilité / lisibilité
  • Bonne autonomie sur batterie (jusqu'à 4 heures)
  • Le retour du firewire 800 sur le 13'' me permet d'envisager la connexion d'une carte audio haut de gamme pour intégrer le mac à mon studio d'enregistrement
  • Une carte SD permet d'assurer un stockage externe complémentaire et compatible PC
  • Un sortie vidéo externe permet de connecter un second écran pour travailler sur certains logiciels dans des conditions de confort accentuées (écran interne + écran externe)
  • 2 prises USB permettent le raccordement de mes interfaces Midi, disques externes, etc..
  • Webcam intégrée avec micro. Super pour Skype et Google Talk...
  • Le clavier rétro éclairé est un plus la nuit en soirée, en studio d'enregistrement, ou tout simplement dans les endroits sombres.
  • Capteur de luminosité, qui adapte le backlight de l'écran à la lumière ambiance et allume ou éteint le clavier.
  • Réglage de luminosité écran et rétro éclairage du clavier sépraés.
  • La taille de la machine la rend très transportable, puisque lorsque rangée dans un skin néoprène, ca fait la taille d'un bloc A4...
  • Le bluetooth me permet de diffuser l'audio sur ma chaine
  • Le Wifi 802.11 N permet de bénéficier des meilleurs débits...
  • La qualité de restitution audio sur les hauts parleurs internes est excellente...
  • L'écran est très lumineux et brillant. C'est BO ;)
  • Rétro éclairage à LED
  • Possibilité de connecter du DVI ou du VGA sur la sortie vidéo, mais à 29€ le connecteur, on y regardera à deux fois avant d'acheter la totale.
  • Possibilité de monter un adaptateur HDMI sur la sortie vidéo, mais ce n'est pas un accessoire Apple.
  • Un petit bouton permet de voir le niveau de batterie restant sur un splendide bar-graphe à LED intégré à la carrosserie Alu...
  • Un petit voyant blanc sur la tranche permet de savoir quand le mac est allumé mais en mode veille. Du plus bel effet.
  • L'adaptateur secteur est petit et léger. Le connecteur magnétique est un super gadget car cela permet de se prendre les pieds dans les fils sans mettre le mac par terre. Réellement une innovation (et là, les vieux utilisateurs de mac se marrent, car cela fait des années que ca existe.. Je rappelle le contexte, je suis sur PC et je suis nouveau sur mac, messieurs, du calme....)
  • Le multitouch sur le touchpad est une tuerie. Fluide, rapide, c'est top.

La nouvelle souris Apple 'Magic Mouse', doutée d'une surface tactile multitouch s'avère également un bon choix, même si un peu chère...

Points noirs / inconvénients :

  • Il n'y a plus qu'une prise jack et qu'on doit choisir entre la fonction entrée audio externe ou la fonction sortie audio... Dommage de ne pas avoir prévu un jack à 4 points (comme la prise casque de l'iphone) qui aurait au moins permis de raccorder un micro mono/casque stéréo, a défaut de disposer des 2 jacks complets.
  • Il faut un adaptateur pour mettre un écran. Si on oublie adaptateur, on est bloqué, car la prise est spécifique à Apple.. (Apple Display Port).
  • Caméra intégrée de qualité moyenne (contre jour, fonctionnement en basse lumière, etc..). C'est au niveau par rapport à celle des PC, mais pas d'un Mac.
  • Une troisième ou quatrième prise USB aurait toutefois été la bienvenue, mais bon...
  • Le scroll du touch pad n'a pas d'inertie comme il en a sur la souris magic mouse. Du coup, ou passe d'une ergonomie à une autre en passant du touch à la souris. C'est très dérangeant. Heureusement, cela peut être corrigé en ajoutant un logiciel (shareware), mais Apple devrait peut être ajouter l'option au préférences du touchpad.

Comme vous le voyez dans les points noirs, on devient pinailleurs quand on est sur mac.... Mais bon, Apple nous apprend à devenir exigeants, alors...

Nous verrons dans un prochain billet comment remplacer chacune des applications indispensables à un informaticien / musicien / geek / linuxien de leur équivalent PC ou Linux, vers leur équivalent Mac...

Ainsi, la machine deviendra une vraie machine de switcher, en gardant son lot de geekeries ;).