Mot-clé - arduino

Fil des billets - Fil des commentaires

Programmer TinyG2 sur Mac OSX

TinyG2 est un logiciel très prometteur de pilotage de CNC. De grosses évolutions ont eu leu ces dernières semaines, conduisant à une évolution de l'architecture du logiciel pour permettre la compilation sur différents plateformes à base d'Arm. Pour ce faire, toutes les fonctions de pilotage de CNC ont été mises dans un coeur baptisé G2Core (https://github.com/synthetos/g2 ), l'interface matérielle ayant été déportée dans un sous projet nommé Motate (https://github.com/synthetos/Motate/). Un petit bug dans un script annexe empeche la programmation après compilation à partir d'un Mac. Voyons comment le corriger...

Lire la suite...

Corriger les problèmes de Reset sur Arduino DUE R3 et clones chinois

Sur les anciennes Arduino DUE, ou les clones actuellement vendus sur la plupart des sites chinois, le démarrage de la carte juste après avoir branché la prise ne se passe pas bien. Il faut appuyer sur le bouton reset pour forcer le redémarrage de la carte et que le programme envoyé fonctionne. C'est très pénalisant quand on fait une réalisation qui doit être autonome. Ce bug est connu et a été corrigé sur les nouvelles DUE faites par le fabriquant Arduino. C'est heureusement facile à corriger à l'aide d'une simple résistance.

Lire la suite...

Compiler et flasher le logicel TinyG2 a partir de Windows

TinyG2 est un portage de TinyG sur processeurs ARM, développé également par Synthetos, fonctionnant sur les processeurs ARM d’Atmel, comme celui utilisé sur la carte économique Arduino DUE. Toutefois, bien qu'il se compile très bien sur OSX et Linux, le compiler sous windows n'est pas chose facile. Nous allons ici voir comment procéder.

Lire la suite...

Arduino et GRBL - l'incontournable solution pour piloter une petite CNC

En Juin 2011, je publiais un premier billet sur GRBL, qui annonçait une solution très prometteuse de pilotage de CNC par Arduino. Deux an et demi plus tard, GRBL s'est imposé comme une solution très économique, simple d'emploi et malgré tout très puissante pour piloter une CNC. Une petite mise à jour de ce billet s'imposait afin de décrire les avancées du logiciel et voir comment l'installer.

Edit : Billet remis encore à jour au 31 Mai 2015 pour tenir compte des deniers changements....

Lire la suite...

Ajouter le signal card detect sur un lecteur de carte SD de LCStudio

LC studio (http://www.lcsoft.net) commercialise sur Ebay des petits lecteurs de carte SD très pratiques pour interfacer avec Arduino, ARM, etc.. Ils sont vendus pour une misère (2 à 3 USD par lecteur) et sont même équipés d'un régulateur 3V3 qui les rend utilisables sur des cartes à microprocesseur 5V.

En voulant en greffer un sur mon imprimante 3D Ultimaker, j'ai découvert que le firmware Marlin, ne fonctionne qu'en utilisant le signal "CARD DETECT" pour détecter la présence de la carte. Ce lecteur était donc inutilisable.

Découvrons donc comment l'ajouter sur ce petit lecteur, afin que Marlin soit content..

Lire la suite...

Kit Arduino Snootlab Rotoshield : contrôle de moteurs CC ou pas à pas avec Arduino

La sympathique société Toulousaine Snootlab développe et commercialise de nombreux shields pour Arduino. Avec le Rotoshiled, voici le désormais traditionnel contrôle moteur revu et corrigé par Snootlab.

Au menu :

  • Économies d'entrées sorties de l'Arduino grâce à l'utilisation de l'I2C. Il faut seulement 2 sorties analog (I2C) et 4 PWM pour piloter cette carte.
  • Contrôle de 2 moteurs pas à pas ou 4 moteurs à courant continu
  • Utilisation du L293 (Quadruple demi pont en H) qui fournit 0,6A par pont (1,2A en crête) avec protection thermique et diodes kickback intégrés.
  • Borniers à vis pour faciliter le raccordement des moteurs
  • Séparation des alimentations moteurs et logique
  • Possibilité d'utiliser un connecteur d'alimentation ATX ou un bornier à vis pour l'alimentation de la puissance du shiled (sélectionnable par Jumper soudable)
  • 4 Leds bicolores pour indiquer le sens de rotation de chaque moteur

Partons à la découverte du kit...

Lire la suite...

Piloter une CNC par une Arduino avec Grbl : multiplateforme et USB !

Les imprimantes 3D (Reprap, dérivés de Reprap, Makerbot) utilisent l'Arduino comme contrôleur embarqué. Ce choix avait été fait pour des raisons de simplicité technique (faible cout d'une Arduino, connexion USB, facilité de programmation, etc.). Plusieurs années plus tard, cela a donné lieu à tout un écosystème de variantes, re-développement, ou nouvelles implémentations d'un micrologiciel pour Arduino ayant toujours le même objectif : Interpréter du Gcode et piloter des moteurs pas à pas.

Du coup cela offrirait la possibilité de piloter une CNC par un micro ordinateur qui n'est pas nécessairement un PC, et ne dispose en aucun cas de port parallèle. Le mac devient donc un candidat idéal...

Toutefois, les imprimantes 3D n'ont pas besoin de rapidité, et un très petit sous ensemble du langage est implémenté, et il n'y a souvent rien pour faire des arcs de cercle.... De plus, ces micrologiciel souffre de gros problèmes de performance, car il ne sont pas optimisé pour tirer parti des fonctionnalités matérielles du processeur de l'Arduino. Ce ne sont donc à priori pas des candidat idéaux pour la réalisation de l'électronique d'une CNC un tant soit peu rapide. Mais nous allons tenter de montrer le contraire....

Lire la suite...

Snootlab - Essai de l'Arduino i2C Power proto shield : Controlleur PWM de ventilateurs asservis à la température avec des capteurs 1Wire DS1820

Nouveau venu sur la scène des développeurs de shields arduino, la société Toulousaine Snootlab arrive sur le marché avec plusieurs interfaces intéressantes :

  • Rotoshield : Interface 2 moteurs pas à pas ou 4 moteurs à courant continus
  • Mémoire : Interface carte SD et horloge temps réel sauvegardée par batterie
  • Gate 0.5 : Autre contrôleur ethernet à base de Microchip ENC28J60
  • Power ScrewShield : Le prototypage sur borniers et avec CMS facile sur Arduino
  • I2C Power Proto Shield : Shield de prototytpage i2C et d'alimentation alternative

Snootlab m'a fourni cette dernière pour tests, alors découvrons la ensemble... en réalisant un contrôleur de ventilation asservi à la température à l'aide de capteurs 1 Wire Dallas DS1820, et d'une commande moteur en PWM.

Lire la suite...

Arduino network power switch : télécommander via ethernet des équipements basse tension ou 220V avec une arduino

Ce qui devait arriver arriva... A force de jouer avec des cartes Arduino d'un coté et un environnement domotique de l'autre, l'envie vient de jouer avec les 2 en même temps... Voyons ici comment réaliser un "power switch", c'est à dire commander une carte relais, par ethernet, avec une arduino. Cette carte relais sera utilisée pour commander un automatisme de portail d'un coté(sortie sur contact sec) et une imprimante réseau de l'autre. Intéret de la chose par rapport à des modules X10 : le cout. En effet, chaque module X10 220V vaut 39€, alors que l'ensemble Freeduino (15€), carte ethernet (15€) et carte relais (6€) coute le même prix et permet de commander 2 modules au moins...

Nous verrons aussi comment l'ntégrer ensuite à un envionnement domotique sous Linux, utilisant Heyu et le fontal domus.link pour l'interface web.

Lire la suite...

Arduino shields : la catalogue de cartes additionnelles continue de s'étendre

Sous le vocable "Arduino Shields" sont désignées les cartes d'entrées sorties pour Arduino, cette jolie petite plateforme de développement embarquée à base de processeur Atmel ATMega8 / ATMega168 / ATMega328. On trouve de nombreuses cartes, qui pour entre 15 et 30 euros pièce ajoutent des fonctionnalités intéressantes à l'Arduino : Ethernet, transmissions sans fil (Xbee), interfaces LCD graphique couleur, monochrome, ou texte, clavier, matrices de leds...

De quoi titiller votre imagination!

Lire la suite...

Arduino / boarduino sous stéroides avec l'ATmega328 en remplacement direct de l'ATmega168

Que le premier possesseur d'arduino qui n'ait pas été limité par la taille mémoire du micro-contrôleur lève la main...

En fait, nous avons été servis par Atmel qui nous met a disposition un micro-contrôleur compatible avec 32Ko de flash au lieu de 16, et 4Ko de ram au lieu de 2 et 1K de flash au lieu des 512 octets, et le tout parfaitement compatible avec l'ATmega168 oul'ATmega8 qui équipe nos cartes à l'origine. Super !

Mais voyons comment l'installer.

Lire la suite...

Arduino / boarduino : Plateforme open source de développement électronique à base de microcontrolleur ARM Atmega8 / AtMega168

Développer sur de l'embarqué n'a jamais été aussi facile. Muni d'une carte électronique à base de microcontrolleur AVR ATMEGA168 à 17.5$, d'un environnement de développement intégré (IDE) open source permettant de développer en Wiring (pratiquement du C) et d'envoyer son programme sur la cible, vous allez pouvoir envisager de développer simplement de petites applications tenant dans 16K de mémoire flash, et controllant de multiples périphériques....

Lire la suite...