Firmwares personnalisés et linux embarqué: la déferlante

Certains constructeurs de matériel n'hésitent pas à utiliser linux pour motoriser leurs "appliance". Ainsi, entre les lecteurs DVD, les routeurs, les serveurs NAS, il existe de nombreux produits qui fonctionnent avec Linux. Même si certains ne se plient pas tout à fait aux règles de publication du code source, qui vont généralement avec l'intégration de linux, les bidouilleurs de tout poils font leurs choux gras de ces matériels personnalisables à souhait...

Kiss Technology, depuis racheté par Linksys, avait ouvert le bal des lecteurs DVD/Divx de salons motorisés par linux. Malheureusement, le code source du logiciel n'était pas entièrement disponible, ce qui fait que la communauté s'est contentée de quelques "Hacks", n'ayant pas la possibilité de créer de nouveaux firmwares avec les sources livrées.


Linksys NSLU2 Mais Linksys, non content de racheter de nombreuses sociétés fabriquant des matériels avec du linux embarqué (téléphonie VOIP, lecteurs multimédia, etc...), a depuis longtemps intégré du linux sur ses produits. Ils ont de plus eu le bon goût de fournir un code source assez complet pour permettre une recompilation. Ainsi autour de certains produits du constructeur se sont formées de véritables communautés de développement, démocratisant l'embarqué sous Linux.

Le micro-serveur NAS NSLU2 (lien sur le site de Linksys) en est un vivant exemple. La communauté y est très active sur le site web http://www.nslu2-linux.org/, qui d'ailleurs traite aussi d'autres produits comme le DS101 de Synology, le NAS 100d d'Iomega, ou le DSMG600 de Dlink.

Ainsi, il est possible d'ajouter à ces boites le Wifi, une caméra USB, voir même des applications comme le logiciel DP500 serv, permettant de servir de serveur de fichiers à un lecteur Divx en réseau Kiss DP500... Voir une liste des possibilités sur le site de Programming the NSLU2

2 groupes Yahoo ont étés créés pour supporter la communauté:


WTR54QLUn autre produit de Linksys qui permet de nombreuses modifications est le WRT54G. C'est un routeur, avec switch 4 ports, et point d'accès Wifi. Les précédentes versions, disposant de 4Mo de flash et 16 Mo de ram se prêtent très bien aux nombreuses modifications proposées par la communauté. Pour des raisons de coût (réduction des capacités mémoires), Linksys a abandonné linux sur les versions 5 des WRT54G qui ne possèdent plus que 2 Mo de flash et 8 Mo de Ram. Fort heureusement, ils commercialisent une version nommée WRT54GL, qui possède suffisamment de mémoire pour être modifié.

Le plus connu des firmwares alternatifs pour le WRT est dd-Wrt. Il permet de transformer ce routeur à moins de 100 euros, en serveur VPN, relais VOIP, routeur QOS, avec de très nombreuses fonctionnalités paramétrables. Il est même possible d'ajouter des logiciels montés à partir d'un partage samba, le soft gérant les pacages ipkg, initialement développés pour ajouter des logiciels aux PDA Compaq modifiés pour fonctionner sous Linux. Pour les plus courageux, on peut même ajouter un lecteur de carte SD pour mettre ses logiciels...

D'autres matériels sont également compatibles avec ce firmware: Buffalo WHR-G54S et consorts, Belkin F5D7130/7330, Belkin F5D7230-4 v144, ASUS WL500G, Motorola WR850G, Siemens Gigaset SE505, Ravo W54-RT, Askey RT210W, etc..

Un papier sur Wikipedia vous permettra de tout savoir sur ce routeur...

Linux Magazine France a également pas mal écrit sur l'embarqué sur Linux, en publiant différents articles et surtout un numéros Hors série dédié à l'électronique et linux, ou l'embarqué n'est pas laissé de coté.


Synoptique carte fox


Il y a notamment un papier sur la carte ACME Fox. Cette carte, faite par le constructeur Italien Acme est basé sur le célèbre processeur Etrax, que l'on trouve dans toutes les caméras réseau Axis. Cette carte est distribuée en France par Lextronic et permet, pour 120 Euros de disposer d'un système linux avec de nombreuses entrées sorties (IDE, USB, port série, réseau 100Mb/s, etc..) afin de s'initier aux joies de l'embarqué. Les outils de développement ne fonctionnent que sous linux, mais une image VMWare d'une debian pré installée avec tout ce qu'il faut permet de mettre le pied à l'étrier très rapidement. Le logiciel VMWare player étant désormais gratuit, ce système devrait séduire bon nombre d'étudiants.

Pour les plus fortunés, ou les plus frileux, un autre constructeur Italine propose une carte sur laquelle s'enfiche l'acme fox, et qui offre boutons poussoirs, leds, horloge temps réelle, interface série, et une connectique très fournie pour le prototypage. Il s'agit de la SX18 de Area SX.


Quelques liens complémentaires :


Armadeus Apf9328 Edit: Un petit nouveau dans les kits de développement pour l'embarqué: Armadeus.

Association loi 1901 basée à Mulhouse, Armadeus a développé un monocarte basé sur un processeur ARM (ARM920T) fonctionnant sous linux à 200 Mhz.

La carte dispose en option d'un FPGA Xilinx de 50 à 400 000 portes (20 Euros) et d'une carte hôte à 40 euros fournissant la connectique ethernet, USB et série (APF9328 DevLight)

La liste des caractéristiques est assez impressionnante, surtout si on considère le faible prix de la carte (80 Euros sans FPGA, 100 Euros avec) ou du bundle carte + carte hôte (140 Euros).

Vous pouvez avoir plus d'information en suivant le Wiki Armadeus, qui est déjà très explicite et contient quelques notes d'application.