Après Novell, c'est Zend (php) qui signe des accords avec Microsoft

Microsoft a changé de stragégie.

Comprenant que diaboliser l'Open Source, l'assimiler au Communisme (Bill Gates, 2005) n'avancait à rien, ils ont décidé de faire bien plus fin... Des exemples? Voir la suite...

Voici comment Microsoft intègre l'open source dans sa stratégie :

  • Mettre en place des blogs sur leur portail de développeurs, en réutilisant les grands principes de la collaboration pronée par l'open source. Ca change d'une stratégie de communication orchestrée uniquement par le marketing de Redmond et ressemble étonnament à une communauté de développeurs de logiciels libres...
  • Jouer sur la corde sensible de ces mêmes développeurs, en leur permettant d'échanger, voir d'élire le meilleur développeur de l'année, en vue de les sortir de l'anonymat masses laborieuses des multinationales, ca ne vous rappelle pas la reconnaissance de la communauté envers les développeurs d'applications libres par leurs utilisateurs?
  • Commencer à travailler sur le concept des logiciels libres, en vue de valider l'adoption du modèle par les développeurs Microsoft, le tout en publiant 2 /3 petits projets sur sourceforge, et en le faisant bien savoir...
  • Reprendre le développement de Microsoft Internet explorer, après 4 ans d'absence, dès qu'on se sent menacé par Firefox et ses 20 % de parts de marché. N'y apporter bien sur que des 'nouveautés' qui étaient déjà dans les autres navigateurs (onglets, Flux RSS, etc..)
  • Signer un accord avec Novell (qui a racheté l'editeur Suse Linux) pour être sur de garantir l'intéropérabilité entre Office et Open Office (je ne serais d'ailleurs pas surpris que ca marche mieux dans le sens Open office -> Office...)
  • Et enfin, signer avec Zend, la société qui développe le language libre PHP, de façon à améliorer le fonctionnement de PHP sur les nouveaux systèmes d'exploitation de Microsoft et l'intégrer à IIS 6.0/7.0. Ceci a été annoncé ce jour dans la newsletter de Zend.

L'approche est fine, en effet quand on ne peut pas racheter Linux et la Free Software Fundation (ce n'est pas une entreprise mais un mouvement: pas achetable), quand on ne peut pas les détruire (pour les même raisons), et bien on les noyaute en intégrant leur technologie et leur savoir faire.

Toutes les sociétés des service qui sont trop contentes de faire reconnaitre leur savoir faire par le no 1 mondial du logiciel signent à tour de bras ces accords. Et ce ne seront surement pas les derniers...

Le portail Nexen.net titrait en le 1/5/2006 en guise de poisson d'avril "Microsoft rachète Zend technology pour 113 Millions", et bien ils ne croyaient pas si bien dire... Microsoft a fait mieux, moins cher, et moins détectable...

C'est tellement malin que ca me rend fou de rage. C'est ce qui mérite la présence de ce billet dans la rubrique "coup de geule".

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.civade.com/trackback/16

Fil des commentaires de ce billet