Kit Arduino Snootlab Rotoshield : contrôle de moteurs CC ou pas à pas avec Arduino

La sympathique société Toulousaine Snootlab développe et commercialise de nombreux shields pour Arduino. Avec le Rotoshiled, voici le désormais traditionnel contrôle moteur revu et corrigé par Snootlab.

Au menu :

  • Économies d'entrées sorties de l'Arduino grâce à l'utilisation de l'I2C. Il faut seulement 2 sorties analog (I2C) et 4 PWM pour piloter cette carte.
  • Contrôle de 2 moteurs pas à pas ou 4 moteurs à courant continu
  • Utilisation du L293 (Quadruple demi pont en H) qui fournit 0,6A par pont (1,2A en crête) avec protection thermique et diodes kickback intégrés.
  • Borniers à vis pour faciliter le raccordement des moteurs
  • Séparation des alimentations moteurs et logique
  • Possibilité d'utiliser un connecteur d'alimentation ATX ou un bornier à vis pour l'alimentation de la puissance du shiled (sélectionnable par Jumper soudable)
  • 4 Leds bicolores pour indiquer le sens de rotation de chaque moteur

Partons à la découverte du kit...

Le Rotoshiled est disponible en 2 niveaux de montage : totalement montée ou seulement les CMS. C'est à cette dernière version que je vais m'intéresser.

Le Kit est fourni dans une pochette antistatique réutilisable, avec tous les composants requis pour le montage. Les circuits intégrés sont même placés sur une mousse antistatique.

kit.jpg

Le circuit imprimé est très beau, avec une sérigraphie très claire. Voici une vue coté composants.

cote-composants1.jpg

Les pads sont aussi larges que possibles afin de faciliter la soudure.

cote-composants2.jpg

Coté soudures et CMS, on distingue le circuit I2C déjà monté ainsi que quelques autres CMS (résistances et condensateurs).

cote-soudures1.jpg

Rien à dire, c'est propre. Il est vrai que souder le contrôleur I2C à la main aurait été un calvaire...

cote-soudures2.jpg

Le montage du kit est d'une très grande simplicité grâce à une notice de montage PDF très détaillée façon 'roman photo'.

Quelque temps plus tard, voici ce que l'on obtient :

monte1.jpg

Coté alimentation, rien à dire, le choix est là. Un strap à souder permet de choisir entre le connecteur ATX (format PC) et un bornier à vis. Attention toutefois à ne pas dépasser 20V.

monte2.jpg

Coté moteurs, leur raccordement est facilité par des borniers à vis. On distingue en avant plan (petits rectangle blancs) les 4 leds bicolores CMS.

monte3.jpg

Le poussoir de reset est très accessible. Une led permet également de visualiser que la carte est alimentée.

monte5.jpg

Voici donc pour ce premier tour du kit, qui se poursuivra par une petite réalisation surprise....